breast implant
Photo by izzet çakallı on Pexels.com

Augmentation mammaire: découvrez comment gérer la douleur postopératoire

Découvrez comment gérer la douleur postopératoire liée à une augmentation mammaire. Encore trop souvent sous-estimée et mal comprise, cette douleur peut être un véritable frein à la récupération complète et consommer beaucoup d’énergie. Cet article abordera donc les principaux facteurs qui y contribuent, les options de traitement disponibles et nos conseils pour le soulagement de la douleur après ce type de procédure.

Contents

Effets secondaires de l’augmentation mammaire

Une augmentation mammaire, souvent faite avec un implant mammaire, est une intervention chirurgicale courante réalisée pour améliorer et remodeler la forme et le volume des seins. Malgré les nombreux recours à cette procédure, peu de gens savent ce qu’ils doivent attendre des suites d’une opération de ce type.

La douleur est l’un des principaux effets secondaires suite à l’opération. Les douleurs ressenties après une augmentation mammaire par prothèses sont, en règle générale, modérées et disparaissent en quelques jours. Cependant, les prothèses volumineuses ou placées derrière le muscle pectoral peuvent entraîner des douleurs plus intenses et, dans certains cas, il est possible que la douleur persiste pendant plusieurs semaines. Dans de rares cas, les patientes peuvent également ressentir une douleur radiologique.

D’autres effets secondaires peuvent inclure un gonflement ou une ecchymose autour du site opératoire, des ecchymoses visibles sur la poitrine, de la rougeur ou de la sensibilité au site opératoire, des maux de tête ou des nausées et, comme pour tout type d’intervention chirurgicale importante, il doit être fait attention aux infections et aux réactions allergiques.

Comment gérer la douleur après une augmentation mammaire ?

Les précautions qui suivent sont cruciales pour que votre convalescence se déroule sans complications. Dans un premier temps, arrêtez toute activité physique à haut niveau pendant un à deux mois. Il est important d’effectuer des déplacements avec prudence car des secousses peuvent aggraver la sensation de douleur. De plus, vous devrez porter le soutien-gorge spécial fourni par votre chirurgien afin de donner un bon soutien à la poitrine. Vous devrez le porter 24 heures sur 24 pendant les huit premières semaines après l’opération.

Votre chirurgien plasticien recommandera certainement un traitement antalgique. Ce type de médicament va aider à soulager la douleur et les autres symptômes inconfortables qui peuvent survenir après une intervention majeure. En outre, le massage thérapeutique peut également contribuer à réduire le gonflement et à soulager les tensions musculaires.

Exercices légers et étirements sont également recommandés mais pas les sports qui entraînent des secousses, telles que le jogging ou la natation. Il est également conseillé de faire de courtes pauses tout au long de la journée pour se reposer et de ne pas rester assis ou debout pendant des heures. Il peut être important d’éviter les mouvements brusques et d’utiliser un coussin quand vous vous asseyez.

woman in white long sleeve shirt holding breast like toys
Photo by cottonbro studio on Pexels.com

Précautions supplémentaires pour éviter toute complication liée à l’intervention chirurgicale

Votre médecin peut aussi vous demander d’adopter certains comportements pour favoriser une meilleure guérison. En particulier, il est important de respecter les instructions alimentaires après une opération et d’éviter les aliments gras et les boissons gazeuses qui peuvent contribuer à l’augmentation du gonflement. Il est recommandé d’arrêter de fumer avant et après l’opération car cela retardera votre guérison.

En Savoir plus:  La rhinoplastie chez les adolescents

En outre, il est souvent conseillé de choisir une technique chirurgicale adaptée à vos besoins personnels et aux directives du chirurgien. Par exemple, l’utilisation d’un implant mammaire, dépend du volume nécessaire, du type du patient et du tissu disponible, ainsi que du type de prothèse recherchée. Une fois la technique choisie par le spécialiste, il doit prendre en compte différents facteurs pour trouver la meilleure place possible de l’implant.

Quand consulter un médecin ?

Les complications post-opératoires sont rares mais elles doivent être prises au sérieux car elles peuvent nuire à la qualité des résultats obtenus. Un signe indiquant que quelque chose ne va pas peut être une fièvre accompagnée par des symptômes associés tels qu’une rougeur excessive, des douleurs soudaines ou une sensation désagréable autour des seins ou autour des incisions. Dans ce cas, vous devriez immédiatement contacter votre chirurgien plasticien ou votre médecin traitant.

Conclusion : Prenez soin de votre poitrine après augmentation par prothèses

L’augmentation mammaire, bien que très courante en France, peut entraîner plusieurs complications. Les patients qui subissent une augmentation mammaire par prothèses doivent prendre des précautions pour réduire leurs risques et compliquer leur convalescence. Il est important de choisir un chirurgien spécialisé et fiable qui a l’expérience dans ce type de procédures et qui apportera une attention toute particulière à votre cas.

Une fois l’opération effectuée, il est nécessaire de prendre soin d’elle en suivant les instructions du médecin et en évitant certaines activités physiques. Les massages sont également importants pour le confort et la guérison du site opératoire. Dans tous les cas, il est extrêmement important de consulter immédiatement un médecin si des complications surviennent, afin que votre augmentation mammaire donne les résultats attendus.